Le PS rejette la proposition populiste du PTB

30 juin 2021

Non, la mise à disposition d'agents pour les anciens ministres n'est pas un privilège. Respectons ces travailleurs au service de la démocratie et du citoyen. Le PS rejette la proposition populiste du PTB.

Séance du 30/06/2021
Jean-Pierre LEPINE:
Contre la proposition de résolution relative à la rémunération par la Communauté française des agents mis à disposition des anciens ministres

La philosophie qui se cache derrière le système de mise à disposition du personnel pour les ministres sortant de charge vise à les aider dans certaines tâches essentielles : archiver des documents, finaliser des travaux, répondre à certaines sollicitations, garantir la continuité du service public – ce qui est primordial à nos yeux.

Il est crucial non seulement de maintenir le suivi des sollicitations citoyennes et de certains dossiers complexes, mais aussi de pouvoir rendre des comptes à ce propos. De surcroît, il est ici question d’emplois de femmes et d’hommes au service de la démocratie. Ils méritent le respect. Laisser penser qu’il ne s’agit que d’un privilège indu pour quelques nantis contribue à nourrir un ressentiment à l’égard de la chose publique et ne témoigne pas d’une connaissance fine des réalités.

La facilité avec laquelle le PTB jette l’opprobre et le discrédit sur ces personnes est fascinante et surtout désolante. Par ailleurs, la façon dont le parti se sert de la situation difficile subie par la population pendant la pandémie est intolérable. La suppression du travail des personnes concernées ne sauvera pas les secteurs qui ont terriblement souffert au fil de la crise sanitaire. Par contre, les aides concrètes se sont avérées fort utiles. Sur ce point, personne ne peut remettre en cause la proactivité du gouvernement, qui a tenté et réussi à aider un maximum de filières avec les outils disponibles. Il est essentiel de se concerter sur cette question avec les autres niveaux de pouvoir afin d’envisager une réflexion plus large et cohérente.

En conclusion, mon groupe ne soutiendra pas cette proposition de résolution, mais nous restons ouverts pour travailler de manière constructive et globale sur ce sujet, en tenant compte des réalités et des besoins réels.

Retrouvez l'intégralité de la séance du 30 juin  2021 sur le site web du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles