Les nuisances générées par l'entreprise Recotri

à Ghlin

8 février 2021

Le 26 janvier 2021

"Madame la Ministre, je risque d'être redondant, mais Mme Galant et moi-même ne nous sommes pas concertés.

Les riverains de la rue de Condé à Ghlin, où est sise Recotri, entreprise de concassage de déchets inertes de construction, ont récemment fait état à la presse de nuisances générées par les activités de l'entreprise ; bruits constants, poussières et vibrations empoisonnent leur quotidien à un point tel qu'ils envisagent, en dernier recours, de bloquer l'entrée de l'entreprise. Plus précisément, le collectif « Vigilance Pollution Santé Ghlin » pointe que, la semaine du 11 janvier, un niveau sonore de 80 décibels a été enregistré alors que le permis octroyé à l'entreprise fixe la limite à 55 décibels.

Pire, selon les riverains, l'entreprise enfreindrait régulièrement les conditions du permis, car elle concasserait fréquemment à l'extérieur alors qu'elle n'y serait pas autorisée. L'entreprise a-t-elle fait l'objet de contrôles de la police de l'environnement depuis 2017 ? Qu'en est-il ressorti ? La police de l'environnement elle-même a expliqué que l'entreprise avait déposé une déclaration indiquant qu'il y aurait une activité inhabituelle pour quelques jours seulement. Les activités reprises dans ladite déclaration peuvent-elles déroger aux conditions du permis ? Pourriez-vous nous indiquer ce qui figure dans la déclaration concernée, notamment les dates auxquelles ces activités inhabituelles devaient se dérouler ?

 

Relativement aux activités de concassage extérieur, qui se dérouleraient fréquemment, l'entreprise y est-elle autorisée en vertu du permis octroyé par votre prédécesseur ? Que répondez-vous aux allégations des riverains, manifestement éprouvés par la situation, selon laquelle l'entreprise enfreindrait les conditions du permis ? Plus généralement, concernant les activités de concassage, existe-t-il des risques pour la santé des riverains ? Si oui, quels sont-ils ? Comment peuvent-ils s'en prémunir ?

Quelles mesures comptez-vous prendre pour répondre et tenter d'objectiver les nuisances dont il est fait état afin d'apaiser ce climat de tension, réinstaurer un certain niveau de quiétude et ne pas laisser ce qui est devenu un sentiment d'impunité persister ? Je vous remercie d'avance des réponses que vous pourrez m'apporter."

Article DH Recotri.jpg
Reportage TéléMB.jpg