Le Quare-Non

21 avril 2021

2021 04 Brochure Le Quaregnon-Non PS.jpg

Quare-Non

JP Lepine Photo01.jpg

Mes Cher∙es Concitoyen∙nes,


Le 1er mai représente toujours une date symbolique pour les hommes et les femmes politiques socialistes, ainsi que pour l’ensemble des militant∙es qui composent les forces progressistes de gauche. Cette date du 1er mai est d’autant plus symbolique pour moi qu’elle marque la fin de mon mandat de Bourgmestre.


En effet, lors du Conseil communal de ce 29 avril, je quitterai, non sans émotion, le costume de Bourgmestre pour reprendre ma place de Conseiller communal. Je resterai également le représentant de Mons-Borinage en tant que Député wallon et communautaire.

Le présent édito politique, du nom historique de notre cité (Quare-Non), a pour objet de faire le point sur cette transition communale. Une page se tourne pour moi,  mais le livre de Quaregnon continuera de s’écrire : comme toujours, avec attachement, dynamisme, passion, proximité et convivialité. Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui m’ont soutenu au cours de ces nombreuses années d’engagement politique non seulement au niveau local, mais également au-delà, puisque, en m’accordant leur confiance, elles m’ont permis d’être investi, au sein de notre cénacle régional, du mandat de député. Merci aussi à toutes celles avec qui j’ai eu la chance de collaborer.

 

Amitiés quaregnonnaises à tous et à toutes,

Jean-Pierre Lepine

JPLEPINE.png

Rétrospective d’un engagement politique au niveau communal et

d’un attachement sans faille à Quaregnon

Fils d’une mère immigrée italienne et d’un père ouvrier mineur, j’ai, depuis toujours, été imprégné par les valeurs de solidarité et d’intégration sociale. Après des études en sciences économiques, j'ai l’opportunité, dès 1981, d’opérer au sein des Mutualités socialistes. Mon parcours  professionnel m’a ensuite conduit vers les intercommunales ISPH (Hygea) en 1997, et IDEA en 2005. Affilié au Parti socialiste depuis 1978 et à la MJT depuis 1973, je suis Conseiller communal à Quaregnon depuis 1988, Échevin depuis 1995 et Bourgmestre depuis 2012.

Durant les années 2010, j’ai été Conseiller provincial, de 2012 à 2019, période au cours de laquelle j’ai eu la chance de présider le Conseil provincial du Hainaut, ainsi que le Conseil de la Zone de police boraine.


À la suite des élections régionales de 2019, je deviens Député wallon ainsi que Député au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, tout    en    continuant d’assumer fidèlement, mes engagements en tant que Bourgmestre de Quaregnon.

Au Parlement de Wallonie, j’ai eu le privilège d’être élu Président de la Commission de l’environnement,  de la nature et du bien-être animal. Ce sont là des matières importantes, tant elles impactent le cadre vie, et donc le quotidien, de chacun.

 

Aujourd’hui, c’est donc avec émotion que j’observe les 33 années passées au service de Quaregnon, de sa gestion publique et de la vie de ses citoyens. Trente-trois années au cours desquelles, déterminé, j’ai toujours défendu les valeurs morales qui sont les miennes, les nôtres, et lutté, sans relâche, pour faire bouger les choses.

Jp Lepine Photos 02.png

Ainsi, mon approche politique a très vite été stimulée par un souci de répondre aux problématiques sociales les plus criantes.  

Aide sociale aux personnes vulnérables, accompagnement lié au relogement, ou encore lutte contre l’isolement des personnes âgées ont marqué mon quotidien et ont constitué de véritables moteurs de mon action politique. Je crois surtout avoir attaché beaucoup d’importance au vivre-ensemble.

 

La commune de Quaregnon et sa septantaine de nationalités différentes représenteront toujours, pour moi, le symbole de la diversité, de la multiculturalité et du respect de l’Autre au sens large du terme. Une vision du monde pour laquelle je continuerai à me battre chaque jour.


Enfin, le sport dans ce qu’il a de plus noble n’a jamais quitté mes préoccupations politiques. En tant qu’élu local, mon action en a inévitablement été imprégnée. L’inclusion par le sport me semble, plus que jamais, être une préoccupation politique à appréhender et à concrétiser. Je garderai évidemment à l’esprit des moments qui m’ont profondément marqué.

Positivement d’abord, avec une visite royale en terre quaregnonnaise en 2001 !Lors du repas, Son Altesse Royale le Roi Albert II, d’une convivialité extraordinaire, renversa malencontreusement  un  peu de vin rouge.

 

Nous lui déclarâmes alors qu’il venait d’ajouter un peu de rouge supplémentaire au cœur de Quaregnon. Cela le fit sourire…


Comment ne pas évoquer l’effervescence, à la fin des années 80, au début des années 90, du «Chaudron borain», symbole de l’énergie, de la cohésion sociale et de la convivialité, témoignées par les hordes de supporters de basket de l’Union Saint-Joseph de Quaregnon, qui deviendra plus tard Belfius Mons Hainaut?

 

Quaregnon, terre de sports, était alors aux premières loges du basket belge et international.  Notre commune accueillera même un championnat d’Europe cadets de basket en 1997. Un spectacle mémorable!

 

Les souvenirs des commémorations du centenaire de la Charte de Quaregnon en 1994, ce texte fondateur, cher à mon cœur, couronnant la dignité humaine et les valeurs progressistes, ainsi que les souvenirs des liens de jumelage développés avec la municipalité sicilienne d’Assoro resteront, évidemment, gravés au plus profond de mon âme.

JP Lepine Photo 03.jpg

À côté de ces joies, le travail d’un mandataire  communal est, malheureusement, aussi jalonné de moments qu’il est humainement éprouvant de vivre, mais lors desquels il  est de son devoir d’être aux côtés de ses concitoyens.

 

Je n’oublierai jamais que Quaregnon a payé un lourd tribut à la catastrophe ferroviaire de Buizingen et que la crise sanitaire de la Covid19 a emporté plusieurs de nos concitoyens.

 

Le mandat de bourgmestre et les fonctions d’élu communal ne furent certainement pas un long fleuve tranquille, mais un fleuve sur lequel j’ai profondément et intimement apprécié naviguer.

 

Vous l’aurez compris, je suis et resterai toujours attaché à notre chère commune.

 

Encore merci à tous et à toutes pour votre confiance.

 

Et plus que jamais, je suis fier d’être quaregnonnais.

Tout d’abord, la construction    de la nouvelle maison de repos et de soins, l’Arbre de Vie. Avec Alain Torrekens, Président du CPAS, nous avons pu réunir un subside important pour offrir à nos aînés, un lieu de vie digne des hôtels étoilés, niché en bordure de RAVeL. La qualité des infrastructures et l’énergie de son personnel permettent à ses résidents de connaître un bonheur tranquille.

 

Ensuite, la rénovation de la piscine Aqua’regnon, qui s’inscrit, tout comme la modernisation de la salle du Parc, devenue l’Espace Léon Delvalée, dans une volonté de réhabilitation des installations sportives de notre chère Commune.

 

Enfin, l’accueil local extrascolaire, l’ALEx, qui nous permet d’offrir aux plus petits d’entre nous, un espace de développement et de divertissement pendant que leurs parents travaillent.

A Torrekens01.jpg

Des projets qui vous parleront...

projets Quaregnon.jpg

Préparer la transition et la perpétuation d’une action politique me permet de vous informer des projets qui écloront dans les prochains mois ou les prochaines années.


Je ne peux, bien sûr, faire l’impasse sur la construction d’une nouvelle cité administrative sur la Grand-Place. Ce bâtiment, qui réunira les services communaux et du CPAS, offrira un accueil moderne, efficace et chaleureux pour nos citoyens et constituera un lieu de travail adapté aux nouvelles exigences du travail 4.0 qui s’imposent désormais à nos agents.


Nous maintiendrons aussi notre volonté de rafraîchir les infrastructures communales au profit des sportif(ve)s de l’entité, avec la modernisation de la salle de Wasmuël.


Enfin, nous poursuivons notre objectif de rénovation urbaine du quartier de Monsville. La construction toute prochaine de logements à l’Impasse Randour s’ajoutera à la rénovation de l’ancienne Maison du Peuple (actuelle Maison des Associations) et des autres projets qui contribueront à redynamiser le cœur de ce quartier historique de Quaregnon.

 

La transition écologique et territoriale du Rieu du cœur s’inscrit également dans cette évolution.


Je pourrais vous citer tant d’autres exemples, mais je laisse le soin à la nouvelle équipe de les dévoiler en temps opportun.

Projets Quaregnon 02.jpg

Des projets qui m'ont marqué...

JP Lepine D Jenart Clé.jpg

On garde le cap à gauche !

Non sans émotion, je transmets aujourd'hui la clé symbolique de Quaregnon à Monsieur Damien Jenart, appelé à me succéder à cette noble et exigeante fonction de bourgmestre. Profondément attaché à notre territoire communal, il fera, j’en suis certain, un Bourgmestre investi, attentif et passionné.

Ce 29 avril 2021 marque également l’arrivée de Monsieur François-Michel Vray à la présidence du Centre public d’action sociale.

 

C’est pour nous l’occasion de féliciter Monsieur Alain Torrekens pour le formidable travail qu’il a accompli, ces dernières années, en faveur de la dignité humaine des personnes fragilisées.

 

Quant à moi, au sein des Parlements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, je continuerai à porter, activement et en phase avec les réalités de terrain, les valeurs de la social-démocratie que le Parti socialiste embrasse. Ces valeurs se sont d’ailleurs, fort heureusement, imposées dans le cadre de la prise des décisions destinées à faire face à cette crise sanitaire sans précédent que nous vivons.

 

En conclusion, en référence à l’appellation historique de notre cité, Quare non, signifiant «Pourquoi pas?», j’insiste sur le vaste champ des possibles qui s’offre à Quaregnon et que la nouvelle équipe en place saura assurément cultiver au bénéfice de tou∙tes les Quaregnonnaises et Quaregnonnais.

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible »
Antoine de Saint-Exupéry.

MembresduCollège.jpg